L’artiste malien Salif Keita a été reçu par le Premier ministre de Transition Choguel Kokala Maïga.

Le chanteur mondialement connu a

abordé avec le chef du gouvernement malien son « projet de parachèvement de la fédération » qui va unir la Guinée et le Mali.

L’interprète du tube “Africa“ a exprimé au chef du gouvernement malien son désir de relancer ce projet qui lui tient à cœur.

« On a amené un document qui est le début d’une initiative qu’on veut prendre, c’est-à-dire une Fédération entre la Guinée et le Mali. Je crois qu’il faut achever parce que c’est un peuple. Ce n’est pas deux peuples », a dit Salif Keita.

#Mali-Guinée
Je demande non seulement la solidarité entre le Mali et la Guinée, mais aussi une fédération des deux pays.
Pour promouvoir cette initiative, une semaine Artistique culturelle et économique à Kouremalé, est prévue du 21 au 28 septembre 2022. Plus d’infos à venir.🙏🏽 pic.twitter.com/mNdi2Di5q1

— Salif Keita (@SalifKeita) August 2, 2022

 Pour Salif Keita, la Guinée et le Mali sont un même pays, qui a été divisé par la seule volonté du colonisateur.

Selon la Primature malienne, le Premier ministre Choguel Maïga s’est félicité de l’initiative et a assuré à Salif Keita du soutien et de l’accompagnement du gouvernement malien.

Dès les premiers jours de la transition militaire au Mali, le chanteur malien Salif Keita avait marqué son soutien aux militaires pour une refondation du pays.

©actucameroun.com