La Commission politique de l'UNITA a manifesté sa solidarité samedi avec les familles des victimes de la pandémie de

Covid-19 et a salué les efforts des professionnels de la santé.,

 

La reconnaissance est exprimée dans le communiqué final de la IIe réunion ordinaire de la Commission politique, à un moment où le pays enregistre 284 décès causés par le Covid-19, sur un total de 10.805 cas positifs.


Les chiffres officiels du Gouvernement indiquent qu'à ce jour, 10 805 cas ont été signalés, dont 284 décès, 4.523 patients rétablis et 5.998 cas actifs. Parmi les actifs, 16 sont dans un état critique avec ventilation mécanique invasive, 29 sévères, 152 modérés, 356 avec des symptômes légers et 5.445 asymptomatiques.


Dans un autre domaine, le plus grand parti d'opposition s'est dit préoccupé par l'aggravation de la pauvreté des ménages, qui résultait essentiellement de la crise économique et financière.


Pour l'UNITA, c'est une conséquence de ce qu'elle appelle les «mesures impopulaires» de l'Exécutif, l'accent étant mis sur l'augmentation de la charge fiscale.

 

Il condamne également l'action de la Police nationale contre les citoyens qui ont réalisé la manifestation du 24 de ce mois, un droit prévu dans la Constitution.


Toujours à cet égard, il exprime sa solidarité avec les journalistes qui ont été détenus dans le plein exercice de leurs fonctions, dans cet acte.


L’UNITA a exigé, d'autre part, l'achèvement de l'approbation du paquet législatif municipal, la tenue d'élections municipales en 2021 et des réformes du système électoral.

 

@angop.ao