L'armée sud-africaine a annoncé lundi le déploiement de 10.000 soldats après les inondations catastrophiques qui ont fait 443 morts, privé des dizaines de milliers de personnes de leur foyer et causé de

vastes destructions sur la côte est.

"L'armée sud-africaine a reçu l'ordre d'activer 10.000 soldats dans le cadre de l'opération Chariot", a-t-elle déclaré dans un communiqué, en soutien "à l'effort de gestion de la catastrophe" sans précédent.

Le pays a été touché pendant une semaine par de fortes pluies qui ont entraîné des crues et des glissements de terrain meurtriers. La plupart des victimes ont été enregistrées dans la région de Durban, ville portuaire de 3,5 millions d'habitants dans le KwaZulu-Natal ouverte sur l'océan Indien. Quelque 63 personnes sont toujours portées disparues.

Les soldats interviendront aussi bien dans les recherches et le sauvetage de victimes, que dans les opérations de nettoyage et de transport d'équipements et de secours humanitaires.

Près de 4.000 maisons ont été détruites par les intempéries, plus de 13.500 endommagées. De nombreux hôpitaux et plus de 550 écoles ont été touchée, et des zones restent encore inaccessibles à cause des routes et des ponts coupés.

Des plombiers et des électriciens de l'armée interviendront dans les zones privées d'eau et d'électricité depuis une semaine. L'armée prévoit également de distribuer de l'eau potable et mettre en place des systèmes de purification d'eau.

Des tentes seront également installées pour fournir un hébergement d'urgence à ceux qui n'ont plus de toit.

L'armée apportera notamment un soutien aérien. Des troupes avec des hélicoptères étaient déjà présentes ces derniers jours aux côtés de la police et des secouristes lors des opérations de secours d'urgence.

Un soutien médical pourra également être déployé avec la mise à disposition d'ambulances et du renfort en personnel médical.

©voaafrique.com