[ANGOP] Luanda -- Le ministre d'État et chef de la Maison militaire du Président de la République, Francisco Furtado, s'est entretenu, vendredi, au Pentagone, avec le secrétaire américain à la

Défense, Lloyd Austin, dans le cadre de la coopération bilatérale entre l'Angola et les États-Unis.

Au cours de la réunion avec de hauts responsables de l'administration américaine, plusieurs questions d'intérêt commun ont été abordées, notamment la sécurité régionale, la coopération dans le domaine de la sécurité, la cyber-sécurité, les opérations de maintien de la paix, la stratégie de sécurité nationale, la formation militaire et la modernisation des Forces armées angolaises, et les changements climatiques et leur impact sur la sécurité.

Selon une note de la représentation diplomatique angolaise aux États-Unis, à laquelle l'ANGOP a eu accès, lors des pourparlers, les États-Unis ont exprimé leur souhait de voir l'Angola devenir le leader panafricain du maintien de la paix, compte tenu de sa position stratégique dans les régions de l'Afrique Australe et l'Afrique Centrale et leadership dans la région des Grands Lacs.

Ils ont également exprimé leur entière disponibilité à soutenir le processus de modernisation des Forces armées angolaises.

La partie américaine a réitéré son soutien aux réformes menées par le Président de la République, João Lourenço, et l'engagement de son administration dans le renforcement, de plus en plus, des relations existantes entre les deux pays.
Pour sa part, le ministre angolais a exprimé son souhait d'abriter, à Luanda, la 7e conférence internationale sur la cyber-sécurité et a évoqué l'intérêt pour une plus grande implication de l'Angola dans le bassin atlantique.

A l'issue de la visite, une déclaration conjointe a été signée dans laquelle les deux pays réaffirment leur engagement à renforcer la coopération bilatérale dans le domaine de la défense, dans la continuité et à l'occasion du cinquième anniversaire de la signature du protocole d'accord du 17 mai 2017, entre le Ministère de la Défense Nationale de l'Angola et le Département de la défense des États-Unis d'Amérique.

En plus de la rencontre avec le secrétaire d'État, le ministre a également rencontré Chidi Blyden, sous-secrétaire adjoint à la Défense, Celeste Wallander, sous-secrétaire adjointe à la Défense pour les affaires de sécurité internationale, et Colin Kahl, sous-secrétaire adjoint à la Défense pour la politique des États-Unis d'Amérique.

Read more