Près de 14 millions d’électeurs sont appelés aux urnes en Angola pour élire un nouveau président et renouveler le parlement.

Les

bureaux de vote on ouvert en Angola ce mercredi 24 août pour les élections générales auxquelles participent sept partis politiques et une coalition. Mais la bataille pour le pouvoir se jouera une fois de plus entre le MPLA, le Mouvement pour la libération de l’Angola et l’Unita, l’Union nationale pour l’indépendance totale de l’Angola, qui se sont battus pendant plus de 25 années de guerre civile. Le MPLA qui gouverne sans partage depuis l’indépendance du pays devra faire face à la concurrence grandissante.

Les électeurs vont élire leur nouveau députés et le président de la République. Le sortant, Joao Lourenço, arrivé au pouvoir en 2017 est en lice pour un second mandat. Mais le candidat de l’Unita, Adalberto Costa junior peut créer la surprise. Lui qui a réussi à rallier à sa candidature d’autres partis d’opposition est perçu comme un des favoris.

©actucameroun.com