De gauche à droite: Oliver Daemen, Mark Bezos, Jeff Bezos, fondateur d'Amazon et de la société de tourisme spatial Blue Origin, et Wally Funk, décrivent l'expérience après leur lancement depuis le port spatial près de Van Horn, au Texas, mardi 20 juillet 2021. La fusée de Blue Origin, New Shepard, a emmené avec succès samedi six nouveaux touristes spatiaux dans l'espace, lors d'un vol de dix minutes marquant la cinquième mission habitée réussie pour l'entreprise

de Jeff Bezos. Le décollage a eu lieu à 8h26 heure locale (13h26 GMT), depuis l'ouest du Texas.  Après un vol de dix minutes, la capsule transportant les six passagers s'est doucement posée dans une vaste plaine aride et baignée de soleil.

De gauche à droite: Oliver Daemen, Mark Bezos, Jeff Bezos, fondateur d'Amazon et de la société de tourisme spatial Blue Origin, et Wally Funk, décrivent l'expérience après leur lancement depuis le port spatial près de Van Horn, au Texas, mardi 20 juillet 2021.

Le vol comportait à bord la première femme née au Mexique à se rendre dans l'espace. Katya Echazarreta, née à Guadalajara, est arrivée aux Etats-Unis à l'âge de sept ans. Aujourd'hui âgée de 26 ans, elle est du même coup devenue la plus jeune Américaine à se rendre dans l'espace. Cette ingénieure a été sponsorisée par le programme "Space for Humanity", qui vise à démocratiser l'accès à l'espace et l'a sélectionnée parmi 7.000 candidats.

L'équipage comprenait également le second Brésilien à se rendre dans l'espace, Victor Correa Hespanha, ainsi que les hommes d'affaires Hamish Harding, Jaison Robinson, Victor Vescovo et Evan Dick. Ce dernier avait déjà fait le voyage lors du troisième vol habité de New Shepard, en décembre dernier.

Le prix payé par les touristes spatiaux pour monter à bord n'est pas connu. La capsule et ses passagers ont été propulsés par un lanceur, qui s'est détaché une fois sa mission remplie et est venu ré-atterrir sur une piste, pour pouvoir être réutilisé.   La capsule a elle continué sa trajectoire jusqu'à dépasser la ligne de Karman, à 100 km d'altitude, qui marque la frontière de l'espace selon la convention internationale.

Là-haut, les passagers ont pu expérimenter l'apesanteur quelques instants, et voir la courbure de la Terre à travers de grands hublots. La capsule a ensuite entamé une chute libre pour retomber sur Terre, freinée notamment par trois immenses parachutes avant de toucher le sol en douceur.

Le vol devait à l'origine avoir lieu le 20 mai, mais avait été reporté "par pure précaution" après une anomalie détectée sur la fusée. La compagnie n'a pas fourni davantage de détails sur ce problème. Jeff Bezos avait lui-même participé au premier vol habité de New Shepard en juillet 2021. Depuis, l'engin a également transporté l'acteur incarnant l'emblématique capitaine Kirk de la série Star Trek, William Shatner, ou encore Laura Shepard Churchley, la fille du premier Américain à être allé dans l'espace.

Le grand concurrent de Blue Origin pour ce type de vols suborbitaux est Virgin Galactic. Mais depuis juillet dernier et le vol de son fondateur, le Britannique Richard Branson, ce vaisseau est lui resté à terre pour subir des modifications.

©voaafrique.com