La Fecafoot a dévoilé les raisons qui ont poussé à la résiliation du contrat de l’équipementier « Le Coq Sportif ».

Dans un

communiqué de son avocat, la fédération camerounaise de football a justifié la résiliation du contrat de l’ancien équipementier des Lions Indomptables. L’instance dirigée par Samuel Eto’o dit avoir rompu le contrat en raison du non-paiement de ses droits économiques par le Coq Sportif dans le délai imparti, conformément aux clauses contractuelles.

« Il est des lors plus qu’étonnant que l’ex-équipementier se prévale du contournement de ces règles pour justifier du non-respect de son obligation essentielle, a savoir payer les sommes dues à leurs échéances. La Fecafoot insiste sur le fait qu’elle a patiente près de 60 jours, soit bien au-delà de son obligation contractuelle, pour signifier la rupture, laissant ainsi largement le temps a l’ex-Equipementier de régulariser sa situation« , a expliqué l’avocat de la Fecafoot.

Et de préciser: « Faute d’avoir procédé a un règlement intégral des sommes dues dans le délai imparti, la Fecafoot a été contrainte de résoudre le contrat« .

Par ailleurs, la Fecafoot dit n’avoir pas encore reçu une assignation en justice malgré l’annonce d’une procédure du Coq Sportif. «L’ex-équipementier des Lions Indomptables a indiqué par voie de presse avoir assigné la Fecafoot pour rupture abusive de contrat, assignation que cette dernière n’a pas reçue », a écrit l’avocat de l’institution sise à Tsinga, regrettant la diffusion d’informations confidentielles au mépris des engagements contractuels pris par les deux parties.

Lire le communiqué de la Fecafoot

Image

©actucameroun.com