Le gouvernement malien de transition a condamné ce dimanche les propos d’Emmanuel Macron tenus à Bissau et appelé le chef de

l’Etat français a abandonné sa « posture coloniale ».

C’est un nouvel épisode dans les tensions entre la France et le Mali. Le gouvernement malien de transition a condamné les propos de Macron sur la présence supposée du groupe privé de sécurité russe Wagner sur son sol. Le dirigeant français avait jugé « inefficaces » les résultats de Wagner dans la lutte contre le contre le terrorisme au Mali.

Dans un communiqué rendu public ce dimanche, le gouvernement malien de transition a exprimé son indignation suite à ces propos dont il réclame des preuves et exige de Macron d’abandonner sa posture coloniale. « Le gouvernement du Mali « exige du Président Macron d’abandonner définitivement sa posture néocoloniale, paternaliste et condescendante pour comprendre que nul ne peut aimer le Mali mieux que les Maliens eux-mêmes« , peut-on lire dans le communiqué.

Une déclaration qui sonne comme une réplique très claire au président français alors que les relations ne cessent de se dégrader entre les deux pays. La France a retiré ses troupes du Mali sous la pression du gouvernement de place.

Communiqué du gouvernement malien

Image

©actucameroun.com