Elles ont paralysé des activités dans la mi-journée de ce 19 septembre 2022.

Sale temps ce jour pour les habitants de

la capitale économique. Dans la nuit du 18 au 19 septembre, de fortes pluies se sont abattues sans arrêt entraînant des inondations dans certains quartiers. D’après des victimes, ces précipitations sont les plus importantes depuis le début de la saison pluvieuse.

A cause des inondations, certains parents n’ont pu accompagner leurs enfants à l’école dans les quartiers tels Ndokpassi, dans le 3e arrondissement de a ville. Les déplacements étaient devenus difficiles sur les rues en mauvais état. Du coup, les tarifs de transport sont passés du simple au double, compliquant davantage la mobilité des personnes.

La situation est revenue à la normale en mi-journée à la faveur de l’arrêt des averses. Mais les populations des zones à risques doivent rester vigilantes car la saison pluvieuse, qui n’a pas encore causé de morts dans la capitale économique, n’est pas encore terminée.

©actucameroun.com