RDC : L'état de siège prolongé à l'est du pays pour la 45è fois - Le 7 mai 2021, le président Félix Tshisekedi a instauré l'état siège en vue de assurer la sécurité dans les provinces du Nord-Kivu et de l'Ituri en proie à la violence imposée par les

milices.

AA / Yaoundé / Ahmet Emin Donmez

L'état de siège militaire, en vigueur depuis près de deux ans dans les provinces du Nord-Kivu et de l'Ituri, dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), a été prolongé pour la 45e fois.

L'Assemblée nationale de la RDC a voté mardi pour le prolongement de l'état siège de 15 jours supplémentaires.

Le 7 mai 2021, le président Félix Tshisekedi a instauré l'état siège en vue de assurer la sécurité dans les provinces du Nord-Kivu et de l'Ituri en proie à la violence imposée par les milices.

Les fonctionnaires civils de la région ont notamment été démis de leurs fonctions et remplacés par des militaires.

La partie orientale de la RDC, limitrophe du Rwanda, de l'Ouganda et du Burundi, est depuis 20 ans le théâtre d'attaques et d'affrontements de groupes armés qui tentent de prendre le contrôle de zones minières.

* Traduit du turc par Alex Sinhan Bogmis
©aa.com.tr