Le Ministère de la Santé réaffirme son engagement à coordonner des efforts avec d'autres partenaires nationaux et internationaux impliqués dans la lutte contre le tabagisme et l'amélioration de la santé, afin d’élaborer des politiques et de tracer des stratégies ensemble visant à freiner efficacement ‘‘l’épidémie’’ du tabagisme et à prévenir ses effets nocifs.

Ceci est contenu dans une note de presse du Ministère de la Santé, divulguée mardi, à Luanda, à l'occasion du 31 mai, Journée mondiale sans tabac.

Selon le ministère, cette date est donc non seulement une journée de réflexion sur les habitudes et les modes de vie, mais aussi l'occasion de débattre des politiques et des mesures juridiques qui sont conçues pour créer des environnements plus favorables à la santé et à la protection de la vie individuelle et collective.

D’après les données de l'OMS, le tabac est responsable d'environ 6 millions de décès dans le monde, presque chaque année. Plus de 80% des cas est notifié dans les pays à faible revenu.

En Angola plus de 20% des étudiants ont déjà eu des contacts avec le tabac.

Cette année, le thème de la Journée mondiale sans tabac est "Préparer l'utilisation de l'emballage simple."

 

Angola Press